lundi 20 février 2012

Les signes de l'infidélité : comment détecter que vous êtes trompé(e)

L'infidélité est devenue générationnelle et phénomène de société. Il est maintenant admis comme chemin de vie d'avoir plusieurs histoires, plusieurs partenaires, là où le modèle d'il y a quelques décades encore était de trouver sa moitié pour une vie. L'amour unique et la monogamie se vit souvent avec une confiance salvatrice, un rien positiviste. C'est d'ailleurs dans un élan de confiance naturelle qu'on vit bien une vie de couple, même si, sans être naïf, on sait que chacun a ses cycles de trop, de trop peu, de trop plein, et de j'en ai marre ... et que des coups d'oeil à droite et à gauche se font régulièrement. Mais combien restent des coups d'oeil ?

Sans pour autant entrer dans des mouvements de défiances vis à vis de l'autre, il y a quand même des signes très clairs qu'il faut savoir lire pour identifier qu'il/elle est en train de regarder sérieusement par la fenêtre, voire, qu'il/elle mène déjà une double vie. Autant que faire se peut, j'ai aussi listé quelques solutions pour éviter une situation qui pourrait laisser l'autre penser que vous avez la tête, le coeur, ou les frissons avec un(e) autre.


Les signes dignes de la gaffe ou de l'enquête policière de série B :

- Le string dans la poche.
Bon, comment dire ... pour éviter ça, il suffit de ne pas tenter de garder des souvenirs. C'est valable pour tout, les cartes d'anniversaires signées, les photos qui ne laissent pas de doute, ...

- La trace de rouge à lèvre.
Ici aussi, ça semble évident. Seul problème, certaines amantes aiment marquer leur territoire. Hors, se regarder le col soi même, c'est souvent le matin seulement. Attention à bien se réajuster. Si la trace est déjà là, une chemise repassée dans un tiroir du bureau permet de se changer en catimini plutôt que de rapporter une chemise suspecte.

- Les relevés bancaires : Des dépenses avec la carte bancaire, soit littéralement suspectes (hôtel dans sa propre ville, ...), soit étonnantes par leur augmentation, soit aussi, des retrais en liquide massifs pour des dépenses plus anonymes sont des signes trop évident auxquels il faut veiller.
Pour éviter ça, il faut payer en liquide, et ne pas changer de comportement brusquement sur la quantité de liquide que vous avez sur vous. Si vous êtes un tout "carte bancaire" et que du jour au lendemain, vous retirez de quoi payer une chambre d’hôtel en day-use 2 à 3 fois pas mois, ça va se voir !

- Des voyages professionnels suspects : Il/elle se met à voyager beaucoup plus, et pire, certaines fois, le compteur de la voiture n'a pas beaucoup tourné, le niveau d'essence pas bougé, ou le billet de train n'est pas composté.

- Odeur de parfum très différente : Certaines amantes qui sont parfumées avec une odeur si prenante qu'elle reste jusqu'au soir et laisse sur vos vêtement ou votre peau une odeur sans équivoque. Idem au masculin, certains parfums musqués sont très caractéristiques et peuvent attirer des questions.
Pour éviter ces traces sur la peau, le mieux, c'est la douche abondante, à condition de ne pas laisser d'autres traces plus évidentes encore. C'est plus simple au masculin, plus difficile au féminin (maquillage, cheveux mouillés, ...). Concernant les vêtements, impossible de les laver. Il faut donc couvrir l'odeur (cigarette, son propre parfum mais pas trop abondant, ...) ou trouver un prétexte, une collègue dont le parfum est entêtant, et s'en servir comme prétexte olfactif. Bien sûr, il faut servir ce prétexte régulièrement, pour que le jour où il est utile soit un jour comme les autres. Se précipiter à mettre son linge dans la corbeille de linge sale, ou lancer un machine peut s’avérer un indice trop flagrant. Mais peut être que la bonne attitude pour tout mâle normalement constitué est de s'occuper de son linge sale (a minima) tous les jours, non ?

- Odeur de son parfum trop prononcée pour l'heure de la journée : Se reparfumer est une erreur trop classique, l'odeur trop prononcée du parfum quand on rentre donne une lecture immédiate de ce que cette fragrance tente de masquer ... A ne pas tenter. Ou au contraire, surtout pour une femme, adopter le parfum de poche et s'en resservir régulièrement, ostensiblement.

- Griffures /suçons : Les amant(e)s qui griffent ou laissent des suçons sont difficiles à "canaliser". Une fois que c'est fait, c'est fait. Le suçon, je n'ai jamais eu à vivre, et j'ai eu des récits de femmes qui jouaient de foulards ou de fond de teint en abondance pendant quelques jours. Les griffures, c'est plus délicat, surtout quand il s'agit de trois griffures parallèles très très caractéristiques. Ma foi, j'ai dormi en Tshirt pendant 2 semaines et j'ai tourné le dos au mur dans la douche. C'était une période où on ne se croisaient pas sous la couette tous les jours, je ne sais pas comment ça se serait passé si nous avions eu un saturday night fever avec mon dos fraîchement lacéré.


Les achats :

On a souvent des achats a effectuer spécifiquement pour un(e) amant(e). Il est donc important de ne pas se faire prendre en flagrant délit, ni de laisser de traces ...

- La préparation de l'achat : certains achats nécessitent préparation. Là, je parle des cadeaux (anniversaire, saint Valentin, ...) et de ce qui permet d'illustrer un fantasme singulier (lingerie, sextoys, menottes, préservatifs, lubrifiants, ...). Le lèche vitrine est maintenant facilité par internet, mais certains achats nécessite qu'on y passe du temps.
Donc attention à ne pas se faire capter dans la préparation de l'achat.

- Les traces de l'achat : A supposer que l'achat ait été fait avec les précautions suffisantes (carte bancaires, pas de retrait massif inexpliqués d'espèces, ...), il reste l'achat lui même et ses traces. Le packaging tout d'abord. Certains cartons sont facile à évacuer (boite de préservatifs), mais d'autres sont plus difficiles, dans une poubelle de bureau par exemple. Imaginez le gros blister plastique bien voyant et explicite autour d'un sextoy ... Ne pas oublier les tickets de caisses, les étiquettes, machinalement laissés au fond du sac ou de la poubelle. Le sac lui même est un problème parfois ...

- L'achat lui même : Le cas particulier de l'achat, de qui le garde, et de le cacher, ou de l'introduire dans l'univers légitime est un challenge intéressant. La lingerie, si elle ne ressemble en rien à celle mise au quotidien, les sextoys, les préservatifs s'ils n'ont rien à faire dans le lit conjugal sont clairement des achats à cacher.
Le mieux est peut être de rester un peu soi même, et de n'avoir que des achats qui sont cohérents dans l'univers légitime.

- Le papier cadeau : Certains paquets nécessitent un papier cadeau, un joli ruban, et pas avec des mickey ou des pères noël. Un peau papier noir avec un ruban rouge pour illustrer un cadeau passion, ou un cadeau luxure ... peut vous amener à vous mettre en danger.
Attention à bien utiliser à plein les capacité du magasin à vous préparer un beau paquet à l'image du contenu. Si vous devez préparer un paquet, imaginez des matériaux, un moment et un lieu pour user des ciseaux, scotch, bolduc ... et ne pas laisser de traces explicites dans la poubelle de la cuisine.


Les moyens de communication modernes :

- Il/elle ne se sépare plus de son téléphone mobile, reçoit des appels tardifs, chuchote, revient sur ses pas s'il l'a oublié, l'emporte avec lui au toilettes ou pour un tout au fond du jardin. Toute forme de comportement inhabituel avec le téléphone est suspect.Surtout depuis qu'il permet aussi de lire ses emails ou se connecter à un site de rencontre.
Alors, comment ne pas se faire piéger par son téléphone ? Le mieux, c'est d'en avoir 2. Ouvrir une seconde ligne prépayée, ça coûte 15 Euros ou moins pour maintenir un numéro pour 6 mois et ça permet de cloisonner efficacement. Avec l'arrivée de free en France, ça peut coûter 2 Euros par mois si vous savez vous faire expédier la puce et heberger le prélèvement ailleurs que sous le toit conjugal.
L'autre solution, c'est de ne jamais donner son numéro de téléphone perso ou pro, même à une amante de confiance, il y a toujours un jour où vous oublierez de vider le journal des appels, les sms, sans parler des jours de congés mal synchronisés, où l'appel de 9h du matin va perturber la grasse matinée et occasionner des question difficiles à esquiver !
Donc, soit pas de téléphone mobile partagé avec son amant(e), soit un téléphone dédié (bien caché).

- Le mail : il/elle reçoit des emails en permanence. Sur son laptop, son iPhone ou son blackberry. Il/elle sourit bêtement à un message, et répond à toute question par un "c'est rien, c'est juste une blague". "Ah oui ? Fait voir ?".
Bon, l'email, ça se cloisonne encore plus facilement. Les gmail, yahoo, netcourrier ou live offrent la capacité de se créer une identité complètement différente. Le mieux, c'est aussi de s'inventer un nom d'emprunt pour ses emails, histoire de ne pas se mélanger.
Le cloisonnement permet de lire ses emails à des moments choisis, et non au fil de l'eau d'une seule messagerie.

- Facebook : Il/elle se connecte avec des ami(e)s dont le lien ne vous semble pas évident, passe un temps incroyable online et vous trouvez de temps en temps des like ou autres allusions qui vous échappent. Ou alors, il/elle defacebook violemment un(e) ami(e). C'est un signe. Et ce n'est pas le/la collègue marrant(e) ou l'ami d'enfance cette fois ci.
Pour éviter ceci, ça semble évident, il ne faut pas, sauf à vouloir radicalement changer de vie, inscrire son amour illégitime au centre de sa vie, au vu et au su de tous.

- L’historique du navigateur : Les signets et l'historique du navigateur sont des dangers très redoutables, traçant tout, les accès aux sites qui laissent des doutes (chat, rencontre, annonce, mail non identifié), mais sont encore plus pervers depuis iCloud, car maintenant, quand vous naviguez sur votre iPhone pendant les heures de bureau, l'iPad familial est à jour quand vous arrivez, et les questions sont toutes prêtes sur le palier. L'absence d'historique est aussi un signe ... si l'historique est vierge, c'est qu'il vient d'être nettoyé, c'est qu'il y avait quelque chose à nettoyer !
Pour ma part, j'ai opté pour l'utilisation de plusieurs navigateurs, Safari, Chrome ou Firefox, faites votre marché, pour cette navigation parallèle. Le nettoyage de l'historique et le mode incognito ne laisse aucune trace sur le navigateur principal qui lui reste vierge de tous ces chemins de traverse !


Les vacances :

Lorsqu'on est monogame, les vacances, c'est les vacances. Lorsqu'on a un(e) amant(e), c'est aussi la séparation d'avec l'autre.

- Juste avant les vacances, une tension anormale, une absence anormale ? Serait-ce l'appréhension de s'éloigner de l'autre ? Serait-ce une bouffée de l'autre, avant une traversée du désert des congés ?
Pour éviter ceci, il faut éviter de changer d'humeur, ou être capable d'en donner des explications, par exemple tension professionnelle.

- Juste après les vacances : il/elle est tout(e) guilleret(e) de rentrer de vacances, et comme par hasard, le premier jour, il/elle est injoignable. Ne serait ce pas une reprise de contact, ne manquait il pas une personne dans son univers pendant les vacances ?
Même chose, apprenez à vous observer. La joie de retrouver son amant(e) doit se lisser un minimum en présence de votre moitié.


- La rupture au retour des vacances : Les grandes vacances, c'est aussi une cruauté pour les amant(e)s. Certains infidèles reviennent à plus de raison, ou font une sorte de retour sur le couple/la famille pendant cette période. Certain(e)s amant(e)s ont trouvé d'autres passions, ou en ont eu marre d'attendre. On se retrouve donc à la période des bilans douloureux juste au retour des vacances.
Même si ça vous arrive, même si ça empêche de dormir, même si ça tord l'estomac, il faut rester de marbre, en cloisonnant au maximum les élans et les périodes sans. Attention à ne pas compenser en se rapprochant trop brusquement de sa/son légitime, qui y lirait naturellement un retour au port d'attache (voir changement de comportement ci dessous).
Le changement de style :

Les changements de styles sont des indices. On ne change pas. La musique que nous aimons nous accompagne dans le temps, le style vestimentaire aussi, si on n'aime pas les info ou le foot, si on est eco-sensible ou pas, ça ne change pas sans que ce soit un changement progressif des deux partenaires d'un couple. Si l'un change, il faut détecter d'où ce changement est venu pour savoir s'il y a une piste à remonter.


Le changement de comportement :

On change au contact des autres, mais certains changements sont à interpréter avec un oeil plus acéré.

- Changement de comportement au lit : C'est plus mou, il n'y a plus d'envie chez l'autre, le désir s'émousse brusquement. Il n'y a même plus la petite parade prénuptiale, même plus sous forme de mots, il/elle se range à votre rythme, ça fait juste 2 mois, et vous ne vous êtes pas aperçu qu'il/elle n'avait pas piaffé d'impatience un seul instant. C'est un signe de lassitude. Il/Elle est en phase de séduction/découverte avec un(e) autre. Son désir est ailleurs, et plus sous le toit familial.

- Changement de comportement au lit version 2 : C'est tout le contraire. Il/elle devient insatiable. Pire, il/elle tente de nouveaux trucs, de nouvelles positions. On dirait même qu'il y a eu un déclic. Malheureusement, c'est aussi un signe, le déclic s'est passé ailleurs.

- Changement de comportement au niveau préliminaires : On ne fait jamais la même chose avec deux partenaires différents. Si vous avez l'habitude de prendre une douche, de faire de longs préliminaires, de vous occuper de l'autre avec attention, et que la durée de tout ceci est assez similaire depuis 10 ans, un conjoint qui change sur l'approche du plaisir, qui ajoute du piquant ou devient d'un seul coup d'un seul plus ... animal(e), c'est le signe d'une "perturbation" extérieure qu'il faudra identifier.
Attention donc à ne pas importer dans le lit conjugal ce que vous avez aimé chez votre amant(e). La suppression ou le rajout d'étapes avec votre conjoint(e) sera lu comme un signal d'alarme immédiat.

- Changement de comportement niveau tendresse : Nous sommes des héritiers de la longue éducation catholique, et même dans les chemins de traverse, peu ne passent pas par la phase culpabilité. Certain(e)s compensent en devenant plus attentionné, plus tendre.

- Perte totale de romantisme : le romantisme, la petite attention que vous aviez en cadeau de temps en temps. De quand date la dernière ? Serait-ce un signe que son attention romantique est maintenant focalisée sur un(e) autre ?

- Les disputes, vous n'en aviez plus depuis des années. Ca fait des années que vous êtes en couple, et il n'y a plus d'enjeu sur qui fait quoi, de quelle manière, et les petits défauts de l'autre, vous avez appris à les aimer comme il aime (ou fait avec) mes vôtres. Et là, sans rien comprendre, il y a une tension palpable, tout devient sujet de disputes, et souvent, c'est elle/lui qui les déclenche. Ne serait-ce pas que l'univers stable dans lequel vous vivez n'est plus le sien, il/elle a ouvert une fenêtre, et est dans une phase de candeur où il/elle porte un jugement sur sa vie.

Ce qui est à noter au niveau des changements de comportement, c'est qu'il semble possible de détecter le début, mais aussi la fin d'une histoire de votre conjoint(e) avec une(e) amant(e). Une amante me racontaient comment elle laissait son pitoyable mari partir et revenir, en lui laissant cet impression de liberté, et qu'à tout moment, il suffisait de faire un geste, un signe, une ouverture, pour qu'il se lasse de sa maîtresse, et rentre dans son quotidien de mari en laisse. De son coté, la belle ne se privait pas de franchir la clôture, en étant plus vigilante et plus habile sur les "traces". Une femme avertie vaut elle quatre hommes ?

Comment se protéger ? Il s'agit là de se protéger de soi. Les élans ou faiblesses, les moments de lassitudes ou de compensation sont plus instinctifs et francs lors de la première aventure extra conjugale. On s'aguerrit. Sans dépassionner ces bulles d'oxygènes, on apprend à se protéger, à ne pas mettre tout en jeu pour une histoire qui, tout en étant belle et décoiffante, a un début, et aura probablement une fin.


Les mensonges qui changent au cours du temps :

Les enquêteurs vous le diront tous. Quand on dit la vérité, on peut donner plein de détails et raconter la même histoire à plusieurs années d'écart. Une vérité, ça se raconte à l'endroit, à l'envers, on sait ce qui était avant, pendant et après. On sait la situer par rapport aux saisons, aux ages des enfants, aux périodes professionnelles. On sait qui était là, qui était absent ...

Un mensonge non. Aussi, quand une vérité change, quand elle est racontée différemment, c'est un indice.

Pour se protéger, il faut donc livrer le plus de vérité possible, ne pas mentir sur tout et inventer des détails dont on ne se souviendra pas dans 1 mois, dans 1 an. Rester flou est la défense la plus sûre. Ne se souvenir que de bribes en est une autre.


Références à une personne :

- D'un seul coup, une personne (souvent de l'environnement professionnel) revient dans toutes les conversation. Un(e) tel(le) a fait ça, pense ça, a passé ses vacances là bas, ... Mais qui est-ce cette personne qui est devenu(e) subitement intime et qui influe à ce point sur votre conjoint(e) ?


Les changement au niveau aspect :

Bon, là, ça concerne surtout les hommes, car les femmes sont changeantes de nature, et les hommes assez aveugles sur un changement de coiffure, de style vestimentaire, qui ne serait pas le simple mouvement des saisons, des modes, des soldes, ...

- Un homme qui se préoccupe de sa forme bien plus qu'auparavant, fait de l'exercice, se met à se regarder dans un miroir, fait attention à son poids le fait pour une bonne raison. Il y a eu un déclic. Et tout ce qu'il n'a pas fait comme effort pour le couple qu'il vous a offert, il le fait pour une autre raison. Est-ce une amante ?
Les changements doivent être amenés progressivement, et si vous avez un changement radical à mettre en oeuvre, pensez à trouver un prétexte, ou avancez sur le sujet à deux, pour qu'aucun soupçon ne puisse prendre corps.

- Les changements vestimentaires sont encore plus faciles à lire. Un homme pourrait avoir le même style toute sa vie sans que ça le gêne. Si d'un seul coup décide de changer de garde robe, abandonner le Tshirt pour la chemise ou le contraire, voire changer des accessoires comme lunettes, barbe, parfum, c'est qu'il a une raison de vouloir plaire différemment.
Attention donc à être vous même. Votre femme ne doit pas vous perdre. Votre amante doit aimer le même homme que celui que vous étiez. Tout au moins l'enveloppe. Sous les draps, vous pourrez être totalement différent avec chacune.


Et vous, voyez vous d'autres signes de l’infidélité ?

34 commentaires:

  1. @Mariposa :

    Merci pour ce compliment !

    Ed

    RépondreSupprimer
  2. @Mariposa (bis) :

    Et merci pour la référence sur votre site ... très élogieux, je rougis.

    Ed

    RépondreSupprimer
  3. Et bien, il vaudrait mieux que mon mari ne tombe pas sur cet article ... Parce que moi, je cumule ... Mais en même temps, comme j'en suis consciente, je donne les raisons de mon changement de comportement, ça passe mieux ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et tu t'installes dans des mensonges qui te rongent de l'intérieur. L'infidélité est un acte égoïste, ou pour flatter son égaux, l'on baise avec d'autres .... J'ai testé et subi ! j'en arrive à une conclusion simple tu veux voir ailleurs quitte le ou quitte là !

      Supprimer
  4. @Kay :

    C'est bien la bonne attitude, c'est d'assumer avec aplomb. Ce qui pourrait sembler indice devient une manière d'être.

    Ed

    RépondreSupprimer
  5. Il y a des choses auxquelles je n'aurai jamais pensé!
    Pour la douche abondante, attention à l'odeur du savon si ce n'est pas celui habituel...
    (une lectrice de l'ombre)

    RépondreSupprimer
  6. @Red hood :

    Vrai pour le savon, j'ai oublié de le noter ! Pour ma part, je passe sous la douche sans savon, juste de l'eau ...

    J'avais une amante qui venait avec son propre savon. J'ai d'abord cru à une putain d'organisation de pro ... en fait, juste une peau diaphane hyper fragile, et un savon hypoallergénique. Mais j'avoue que ça a éveillé, sur ma première impression, un détail sur cette fameuse organisation pour ne pas laisser d'indice.

    Ed

    RépondreSupprimer
  7. Analyse très complète.. côté masculin mais que je serais tentée de compléter par des signes typiquement féminin que j'ai trouvé très très difficile à justifier à défaut de pouvoir être cachés:
    D'abord et avant tout l'épilation. La soudaine hirsutophobie de votre femme, et surtout si elle passe de l'épilation maillot classique au ticket de métro minimaliste... est un signe hyper révélateur! Pour ma part j'ai eu beau expliquer que c'était la mode ..je n'ai guère convaincu.. Je ne parle même pas de l'épilation intégrale qui est quasiment un aveu !! :-) et honnêtement vous connaissez beaucoup de femmes mariées mère de famille et fidèles qui consacrent beaucoup de temps à leur coupe pubienne ? :-)) Une esthéticienne m 'a dit un jour: quand une femme change se style d'épilation de ce côté là c'est soit qu'elle a changé de mec si elle est célibataire soit qu'elle a un amant si elle est mariée....
    Ensuite vient le problème de la lingerie. Comment passer des collants aux bas, des culottes banales à la fine dentelle sans que ça se voit ? Moi j'en apporte avec parcimonie à la maison en lui faisant croire que c'et pour lui et les guépières et porte jarretelles ont atterri à mon bureau !!! et je m occupe de leur entretien quand mon mari est absent !! Compliqué quand même ..
    Enfin les chaussures. La "trousse de la parfaite maîtresse" comme dirait Mariposa l'infid-elle (cf son blog ) comprend évidememment des talons de 12 cm (des fuck-me-shoes comme les appelle un de mes amants) . Tout le monde sait et votre mari aussi qu' on ne peut guère marcher avec et que vous ne les porterez pas non plus au bureau .. Alors ? Vous les lui montrez un soir de St Valentin, histoire qu il puisse penser que vous les avez achetées pour lui.. et puis.. vous ne les ressortez plus jamais (croit-il ) du placard... Mais c'est quand même limite..
    Voilà j'avoue que ces 3 choses là je ne sais pas très bien les gérer.. J'aimerais bien l'avis de Mariposa si elle me lit car je sais qu'elle a beaucoup de lingerie fine et de chaussures de maîtresse..sans équivoque..
    Carole

    RépondreSupprimer
  8. @Carole :

    C'est vrai, je note toutes ces remarques, et je vais vous expliquer pourquoi elles me touchent, et aussi pourquoi je les ai zappées.

    Je les ai zappées, tout d'abord, parceque ma femme n'est pas moins sexy, épilation et lingerie, que mes amantes, et elle passe rapidement de la phase pousse à la phase tonte, voire, à l'arrivée de l'été et des maillots, à la phase hyper court, voire lisse.

    Je les ai zappées aussi parce que j'ai eu des amantes qui ne changeaient rien à leur esthétique pubienne, et j'ai d'ailleurs expliqué dans un message précédent ou en réponse à un message sur un blog que j'aime combien je trouvais étonnant l'attitude de certains amants qui réclament un coquillage lisse à leur amante sans leur proposer la réciproque sur leur propre corps.

    Alors pourquoi ça me touche ... Parque je fais la fête à mes propres poils. Sans avoir le corps d'un acteur de porno ou d'un mannequin qui doit exposer un corps glabre, je raccourci tout, pour n'offrir aucune frontières aux jeux de langue, par exemple ... Et je suis donc dans un entretien régulier de ce corps (et je n'en ai qu'un) que j'offre à l'identique à ma femme et aux amantes.

    Merci pour votre commentaire riche et personnel.

    Ed

    RépondreSupprimer
  9. Peut être que votre femme a un amant quand elle s'épile davantage Ed ! :-))) Hi Hi !
    Carole

    RépondreSupprimer
  10. Et moi je ne demande pas la réciproque a mes amants parce que j'aime les poils chez les hommes ! :-)

    RépondreSupprimer
  11. @Carole :

    Oui, je me suis posé cette question en écrivant ... mais je ne pense pas. Ma foi, si ça arrivait (que je le découvre), je relirais le passé avec ce prisme ..

    Ed

    RépondreSupprimer
  12. enfin bon, moi toutes ces précautions, ça me fait dire pfiiiiou! qu'est-ce qu'y faut se faire chier pour un peu de plaisir...

    Et si je pousse la réflexion un peu plus loin, tout ça me fait penser aux enfants qui tentent de s'émanciper des parents en douce, avec la peur au fond de les perdre; faudrait leur dire aux enfants que les parents on les perd pas comme ça!lol

    RépondreSupprimer
  13. @AnneONim :

    En fait, avec un peu de pratique, les candeurs passées, on gère ça avec une assurance telle que ça devient un comportement sans effort.

    Petit point de détail : il ne s'agit pas que de "un petit peu de plaisir", mais de bien plus et bien plus que du plaisir.

    Ed

    RépondreSupprimer
  14. Remarque très personnelle : le changement de sac à main.
    L'habituel : tout petit.
    Quand je vais voir mon amant : très grand pour y glisser mes sex toys, mes cordes et de la lingerie de rechange et même parfois d'autres chaussures (des plates ^^)

    RépondreSupprimer
  15. @Sixtine :

    Bien vu. De l'autre coté du sextoy, j'ai le même problème de logistique pour transporter l'objet ou les objets ... J'ai donc opté pour une mallette professionnelle qui peut se vider à l'occasion des dossiers pour héberger des cordes, des sextoys, du lubrifiant, une boite de préservatif qui pourrait déformer une poche, des fruits, demi-bouteille de champagne ou cadeaux qui ne peuvent se cacher au fond d'une poche.

    Pour l'organisation d'un trio, j'ai eu un l’occasion un jour de voir un "troisième" se pointer avec un selle de cheval (voir archives), je me demande maintenant comment il s'est déplacé en ville, voire sous son toit conjugal avec cette objet encombrant !!

    Pourquoi les chaussures plates ?

    Ed

    RépondreSupprimer
  16. Parce qu'en fin de journée, à force d'avoir fait des acrobaties en talons, j'ai juste envie de marcher au ras du sol ;)

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour Ed,
    Je viens de lire le blog une bonne partie du blog! Et je dois dire que j'ai été surprise, amusée... et séduite.
    Je me présente. Je m'appelle Christelle et je suis réalisatrice. J'avais l'idée depuis un moment de faire un documentaire sur l'infidélité. Est-ce un comportement abject ? Est-ce une nécessité pour certains ? Est-ce que l'on peut aimer deux hommes en même temps ? Comment vivre cette double vie ?
    Et je dois dire que votre écriture m'a touchée. Loin des clichés que l'on peut attribuer à l'infidélité, votre histoire me semble intéressante.
    Contactez moi par mail à christelle-tvpresse@hotmail.fr, j'aimerais vraiment m'entretenir avec vous (en toute discrétion biensûr)
    A bientôt j'espère

    RépondreSupprimer
  18. @Christelle :

    Merci pour votre commentaire.

    C'est flatteur de recevoir ce message, mais je me dois de refuser pour plusieurs raisons évidentes.

    Je n'ai jamais donné vie à ce blog pour chercher la célébrité (je suis déjà bien trop "visible" à mon goût), ni pour commettre une "oeuvre" qui caresserait mon ego dans le sens du poil. Je suis déjà bien trop exposé dans le monde profane pour tenter une vie parallèle sur la toile. Ce sont mes mots qui existent, pas moi à travers eux. Je suis toujours très étonné de leur effet, chaque fois que je me relis, à la manière d'un Boileau, je retravaillerais volontiers l'ouvrage encore et encore.

    C'est aussi une question de survie, j'ai vu en quelques années des blogs intimes s’effondrer, se replier brusquement, par suite d'une confidence trop reconnaissable, ou d'un lectorat qui faisait le pont entre le monde des blogs anonymes et le monde réel. Je travestis donc toujours un rien, pour que mes voisins, mes collègues, ma fille ou ma femme ne me reconnaissent pas à travers ses mots.

    J'ai déjà mille vies qui sont autant de bulles qui ne se croisent et superposent que très peu. Si mes pensées ou actes exposés ici venaient à éveiller un soupçon, cela pourrait avoir des conséquences, non pas seulement sur moi, mais sur tous ceux qui m'entourent, partagent une vie avec moi, s'identifient à moi (comme frère, parrain, père, référent, manager, ...), et faire voler en éclat des univers que je veux préserver à mon corps défendant ...

    Vous avez sûrement remarqué que je ne suis pas joignable, il n'est pas possible de trouver mon email, ni de faire le lien avec mes comptes sur les sites de rencontre ou d'annonces où je traîne.

    J'ai donc juste tenté de laisser ici des impressions subjectives, une sorte de témoignage comme on parle à un journal intime. De temps en temps, ce témoignage a repris les codes ou traceurs des blogs, et j'ai rencontré un succès d'audience décent, des échanges enrichissants par des commentaires fleuris ou des blogs qui répondaient au mien. Je n'en retire rien, ni ressources publicitaires, ni bombage de torse.

    De plus, vous venez vous même de le confirmer, les lecteurs de ce blog sont majoritairement des femmes. Si j'ai pris langue avec certaines d'entre elles, c'est que leur blog où leur univers suffisaient à me faire les envisager, les entreprendre, les courtiser, pour partager confidences privées ou un fantasme singuliers, comme un cadeau que l'on s'offre l'un à l'autre.

    Tout est là, ce blog est gratuit, comme l'amour. Et je ne le porterai pas plus dans la lumière.

    Alors que faire avec votre quête ? Je répondrai à vos commentaires sur les sujets abordés sur ce blog, je n'ai pas d'opinion sur tout, et je n'ai peut être plus la même que celle que j'ai exprimé sur les messages d'il y a 2/3 ans.

    Je crois aussi que déposer votre adresse email ici va permettre à ceux que ces questions percutent de vous joindre. Je crois aussi que vous trouverez beaucoup plus de réponses profondes et intimes chez la gent féminine, les mâles (dont je suis) restent des reptiliens rustres et pilotés par leur ça et leurs hormones.

    Bonne route, bonne lecture (pour la partie que vous n'avez pas encore lue), et tout le meilleur pour votre projet.

    Ed

    RépondreSupprimer
  19. A Ed.
    Suite à votre interrogation sur le pourquoi des chaussures plates...
    Pour rentrer chez soi... Après une après midi frénétique, il se peut que l'on soit dans un "état proche de l'Ohio" et marcher avec des escarpins pour courir après un train est alors périlleux...

    Orane.

    RépondreSupprimer
  20. A Carole.

    Excellent...tout est dit !

    RépondreSupprimer
  21. Belle revue! Personnellement, j'ai constaté qu'il était plus facile pour mes amantes de cacher la vérité... que pour moi. Les femmes sont de nature plus méfiantes et plus observatrices... et elles sont portés à poser plus questions. Tandis que les hommes sont tellement sûrs d'eux... qu'ils ne leur viennent même pas à l'idée que leur femmes les trompent!

    RépondreSupprimer
  22. @Orane :

    Dans un état proche de l'Ohio ... Il m'est arrivé d'avoir des amantes qui gardaient la chambre d’hôtel après mon départ (vers d'autres occupations) ... pour reprendre pied progressivement !

    Ed

    RépondreSupprimer
  23. @Cihi Cobra :

    Joli pseudo !

    Oui, je confirme, les femmes ont une vie intérieure qu'elles ne partagent que très peu, faite de scénarios possibles, probables, rêvés, comme nous, mais aussi de la somme de toutes les angoisses possibles autour de la famille, les amis, le boulot, la sécurité, les petites bêtes, ... et donc ... l'infidélité !

    Ed

    RépondreSupprimer
  24. Oui, qd cela est possible...

    Orane.

    RépondreSupprimer
  25. Dans un mensonge il faut toujours une part de vérité...

    Orane

    RépondreSupprimer
  26. Quelle minutie dans la fourberie ! On sent l'expert :)

    Un article qui ne manque pas d'intelligence et de subtilité.

    RépondreSupprimer
  27. @objetduplaisir :

    L'expertise est surtout un retour d'expérience !!

    Ed

    RépondreSupprimer
  28. Pq vous mettre avc une personne que sois disant vous aimez et peux être même avoir des enfants avc alors que votre intention est de vous rendre plus attirent et plus tendre avc une personne qui ne vous aimera jms autant et ne vous soutiendra pas plus que ça a la moindre larme versée que cet personnes qui partage votre vrai vie si c pas le cas prenez votre courage à deux mains et larguer la il où elle le mérite peut être sinon je vous souhaite à tous d êtres trahi et poignarder dans le dos par cet personnes qui au début vous appeliez l homme ou la la femme de ma vie. Signée une personne qui a doutee un instant de sa moitié mais qui ce rends compt que c vous qui avez besoin d aide et non nous les autres

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Sophie,

      Je sens tant de souffrance en vous, que vous avez du mal à imaginer qu'il existe un autre monde, un autre monde dont vous n'avez aucune idée, et que vous rejetez ...

      Peut être que vous êtes au fond de la caverne de Platon : https://fr.wikipedia.org/wiki/All%C3%A9gorie_de_la_caverne

      Je vous souhaite le meilleur, dans votre monde
      Ed

      Supprimer
  29. Edouard,
    j'ai lu attentivement votre commentaire au sujet d'une journaliste qui voudrait effectuer un reportage sur l'infidélité, vous avez très bien répondu , vous vous protégez au sujet de votre famille, de votre travail et de votre entourage, vous avez raison.
    Je voulais vous informer que vous un talent rédactionnel hors du commun.
    Georges

    RépondreSupprimer
  30. @Georges :

    Merci pour vos nombreux commentaires ...
    En l'occurrence, le blog deviendrait moins anonyme, et au delà du "danger" qui viendrait de l'exposition (pour moi et elle(s)", il y a là un travail d'ego ... la célébrité et la lumière n'attirent que les éphémères ...

    Ed

    RépondreSupprimer
  31. Résultat en 3 jours garantis sans fin. spécialiste du retour rapide de l’être aimé.
    si vous , voulez vous faire aimer ou si votre ami vous a quitté je peux le ou la faire revenir dans 3 jours .
    il , elle va courir derrière vous comme un chien derrière son maître . amour durable. chance au jeux, désenvoûtement , fidélité, impuissance sexuelle, maladie inconnue, même cas désespérés. pas de fausses promesses , travail efficace et rapide.
    100% de réussite garanti. ne restez pas dans l'angoisse, pas de problème sans solution. est réputé pour trouver une solution à tous vos problème qui vous empêchent de dormir, même les cas désespérés.

    n'hésitez pas à me contacté

    site web :

    www.voyance-medium-vaudou.com

    www.maitre-marabout.onlc.eu

    tel. : 0022999708595

    email : asoouka_coolam@live.fr

    ,réussi là les autres ont échoué.

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...