vendredi 8 juillet 2011

Je reconnais votre voix (les pratiques sexuelles et la discrétion)

- Je reconnais votre voix, je pense que nous ne serons pas amants, nous travaillons ensemble.
- Ah bon ?
- Oui, je vous confirme, je reconnais la voix, le ton, les tournures de phrases.
- C'est mieux en effet. Bonne continuation.
- Bonne route.

Lorsque l'on répond à une annonce, surtout dans un petit village comme Lugdunum, on peut tomber sur quelqu'un de connu assez facilement. Ça m'est arrivé deux fois.

La première fois, c'est lorsque j'ai reçu les premières photos que j'ai identifié une des institutrices de l'école de ma fille. J'ai assez vite esquivé, sans dévoiler la raison profonde qui aurait forcément mis mal à l'aise.

La seconde fois, je répondais à l'annonce d'un couple qui cherchait à réaliser un trio, et en discutant au téléphone avec l'homme, je suis tombé sur les mêmes tournures de phrases, la même voix qu'un cadre d'une des filiales de mon entreprise. Autant dire danger, danger ! Là, l'esquive n'était pas possible, nous en étions à la prise de rendez vous quand le doute n'étais plus possible. Nous étions entre grand garçons. J'ai annoncé que je l'avais reconnu, peut-être qu'il m'a reconnu aussi. Depuis on continue à se croiser, sans même une confirmation ou un clin d'oeil à cet événement. Je suis sûr que c'est lui, je suis sûr que c'est elle, car je croise sa belle femme lors des soirées où elle est invitée.

Il y a des chemin intimes, des recherches d'amantes, des parenthèses enchantées, des fantasmes qui doivent rester ... discret ... secrets.

10 commentaires:

  1. hum... effectivement ça peut devenir gênant ! heureusement que tu as reconnu sa voix, image sinon !

    RépondreSupprimer
  2. @Lucie :

    C'est pas à Paris que ça arriverait, n'est ce pas ?

    Dans mon petit village si ! J'imagine combien ça doit être encore plus difficile d'être discret à Nîmes ou à Saint-Malo.

    Ed

    RépondreSupprimer
  3. un vrai vaudeville :)
    moi qui suis un peu engagée dans la politique du coin, je serais bien embêtée...

    RépondreSupprimer
  4. @Femme en chair et en papier :

    Les photos réduisent l'ampleur du fantasme.

    Mais vous avez raison sur un point, ça lève des angoisses pour créer de nouveaux fantasmes, sans pour autant s'approcher à coup sûr de la réalité :

    http://fantasmes-singuliers.blogspot.com/2009/11/les-femmes-fantasment-elles-encore-plus.html

    Ed

    RépondreSupprimer
  5. @Dita :

    Votre village est peut être encore plus petit que le mien ...

    Ed

    RépondreSupprimer
  6. Vous avez sans doute raison concernant les photos. Avec le recul les rencontres qui ne sont pas bien passées, ne se passaient pas bien par écrit.

    RépondreSupprimer
  7. j'ai connu des hommes qui mettaient leur photo sur leur annonce malgré des postes soit très haut-placés dans une entreprise soit assez publics, cela m'a toujours assez halluciné de voir leur inconscience, comme quoi, cela peut aussi arriver sur Paris...

    RépondreSupprimer
  8. @La Parisienne :

    Il y a en effet des inconscients partout. J'ai pour ma part reconnu tellement de gens sur les annonces que j'ai toujours été très prudent.

    Ed

    RépondreSupprimer
  9. Au risque de venir polluer un peu les commentaires, voici quelques commandements concernant l'adultère :

    http://www.zonezerogene.com/magazine/10-commandements-adultere-logistique-schizophrenie/11/07/2011/

    Au vu des remarques sur le sujet, ça me parait une lecture saine :)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...